Francenanorecif

Bac A La Loupe N°5 J2M MArley

Un retour pour les fêtes avec le bac de Jean Michel alias J2M Marley que je trouve très réussi. Un bac harmonieux devant lequel je resterais bien des heures a contempler ses habitants.

 

Salut à tous,

Je suis Jean-Michel, ou plus connu sur le forum sous le pseudo j2m-marley, 29ans et originaire de Nice.

Comme beaucoup d'entre vous, j'ai été pris de passion par la nature dès mon plus jeune âge. J'ai commencé l'aquariophile vers 8-9 ans avec mon premier bac tropical et à l'époque c'était scalaires avec guppies et autres congénères dans tout juste 60L et sans chauffage. Peu à peu, après de nombreuses lectures, je suis passé à un bien plus grand volume (1200L) dans un grand bassin extérieur avec poissons rouges, carpes koi, les petits barbeaux et gardons que je pêchais dans la rivière d'à coté. Vient alors l'adolescence, je me suis séparé de mes derniers bacs d'eau douce pour ne conserver que le bassin (moins d'entretien) et me suis éloigné doucement de l'aquariophilie pour mieux me rapprocher de l'une de mes autres passions : la plongée sous marine.

Passionné de biologie, j'ai fais alors une licence puis un master en océanographie qui m'ont conduit, lors de mon stage de fin d'études, en Australie. Là-bas, j'ai commencé une expérience scientifique dont l'objectif était de maintenir des méduses du genre Cassiopea sous différentes conditions lumineuses. En effet, ces méduses contiennent dans leurs tissus des zooxanthelles au même titre que nos coraux. Il s'agit également d'une symbiose, et notre hypothèse de départ était qu'au même titre que les acides aminés ou autres composés organiques, les zooxanthelles étaient capables de transférer des lipides vers leur hôte en fonction de l'intensité lumineuse. J'ai donc mis en place 9 bassins (piscines pour enfants) de près de 200L avec tout un système de renouvellement de l'eau, qui fut une expérience très enrichissante et qui surtout à fonctionné…

Passons à notre passion… :

A mon retour en France, sachant que j'allais  me fixer dans une région pendant quelques années, j'ai repris l'aquariophilie très doucement. J'ai ménagé ainsi mon caf avec un 10L, puis 20, puis 240L en Amazonien. Etape obligatoire étant donné que j'avais commencé mon doctorat sur le bassin amazonien justement. Ce dernier bac a très bien tourné pendant environ 2 ans, puis en parcourant les forums, je suis tombé sous le charme de nombreux nano récifs. C'est donc au retour d'une mission d'échantillonnage au Brésil que j'ai décidé de franchir le cap et de commencer mon premier nano de 30L éclairé avec deux rampes T5 de 3x6W. Sont alors venues les premières rencontres FNR et les premières boutures, mais très rapidement je me suis lassé de mon 240L. J'ai trouvé alors un compromis avec le caf : passer d'un nano reef de 30L + un communautaire amazonien de 240L à un seul et unique récifal de 100L qui fait donc l'objet du bac à la loupe de ce mois-ci.

Présentation du bac actuel :

J'ai commencé donc avec une cuve de 76x46x31 récupérée au boulot, sur laquelle j'ai fait un perçage haut pour installer une surverse et mon ancien nano 30L sous forme de décante dans mon meuble. Au début, le bac était éclairé par 2 HQI 70W de 14000°K ainsi que trois ampoules de 1W GU10 à leds bleues pour la transition jour/nuit.

J'ai installé donc mon décor composé des pierres de mon ancien nano ainsi que d'une quinzaine de kilos de pv achetées à un particulier et qui trainaient dans une décante non éclairée. Premières grosses erreurs, je n'ai que très légèrement nettoyé ces pierres pleines de sédiments, ce qui combiné avec mon éclairage a conduit à une grosse poussée d'algues et cyanobactéries qui  s'est poursuivi pendant près de 5 mois.

Cherchant à résoudre ce problème, j'ai parcouru le net puis finalement, je me suis résolu à investir dans un écumeur adapté à mon volume. Très déçu également par le rendu de mon HQI, et ayant vu le résultat d'un nano éclairé sous leds, j'ai franchi le pas et me suis dirigé vers une rampe leds composée actuellement de 15 XPE-royal blue et 16 XPG-cool white. Aujourd'hui avec près de 6 mois de recul sur l'utilisation des leds, et un bac qui fêtera bientôt sa première bougie, je ne peux que me satisfaire de ces changement décisifs dans le matériel.

Je ne mesure pas l'ensemble des paramètres mais me fie plutôt à l'état de santé du bac (couleur des Seriatopora en particulier pour la charge organique). Je me focalise principalement sur le Calcium (environ 440ppm ; 50gr/semaine d'advantage calcium), Kh (environ 9-10 ; 65gr/semaine de reef builder) et Magnésium (1300ppm ; ajouts très arbitraires d'une solution maison en fonction de la valeur mesurée chaque week end). J'ajoute également 2 à 3 fois par semaine une goutte de lugol (ce qui est largement au dessus de la moyenne pour une utilisation normale), mais pas d'oligo, ni acides aminés. Mon écumeur tourne à plein régime, mais je ne retire qu'un demi voir un quart de godet par semaine. Je nourris copieusement avec principalement du congelé (1 cube/jr) en essayant d'utiliser chaque soir une alimentation différente.

bac photo 1

Photo 2

bac aujourd'hui

leds bleues

 

Détails techniques :

Bac principal

-          Cuve 76x46x31cm, 100L brut

-          Brassage 2x2500L/h (Tunze 6025) + 1x900L/h (nano Koralia pour l'arrière du décor)

-          Eclairage rampe leds diy de 15 XPE-RB et 16 XPG-CW (cf. tuto rampe leds low cost by j2m-marley)

Décante

-          Cuve de 30L compartimentée en 3 (volume utilisé d'environ 15-20L) :

-          Moitié de la décante pour l'écumeur skim400

-          Et l'autre moitié  divisée en deux pour le refuge (éclairé de 2 XRE-Cool white)

-          Et la pompe de remontée newjet 1200L/h, turnover d'environ 3.5 avec la perte de charge

-          Chauffage de 100W

-          Cuve supplémentaire de 20L pour la réserve d'eau

-          Pompes de dosage x 2 (aqualifters) pour le Ca et Kh

-          Pas de filtration spécifique excepté une chaussette de charbon actif

 

Vivant

-          Décor d'environ 20kg full pierres vivantes

-          un couple d' Amphiprion ocellaris

-          un Gobiodon okinawae

-          un Gramma loreto

-          une Lysmata amboinensis

-          une thor amboinensis

Coraux

-          12 espèces/souches d'Acropora différentes

-          5 morphes de Montipora plateau (orange, vert, citron fluo, orange polypes roses, marron polype verts)

-          10 morphes de Montipora digitata

-          Montipora stellata

-          Seriatopora sp. (hystrix)

-          Seriatopora caliendrum

-          Hydnophora

-          Pavona cactus

-          Pavona decusata

-          Psammocora

-          Stylophora pistilata

-          Poccilopora damicormis

-          Caulastrea sp.

-          Galaxea fascicularis

-          Echinopora lamellosa

-          Turbinaria peltata

-          Duncannospumia

-          Acanthastrea

-          Euphyllia glabrescens

-          Euphyllia yaeyamaensis

-          Euphyllia sp.

-          Tubastrea

-          Zoanthus

-          Parazoanthus jaunes

-          Protoplaythoas roses

-          Ricordea

-          Rhodactis

-          Discosoma

-          Xenia sp.

-          gorgone Eunicea

-          différentes espèces de gorgones .

-          …

hystrix euphyllia

clowns gobie

midas tubastrea

Perspectives futures :

Pour le moment je profite pleinement de ce bac. Toutefois, je prévois malheureusement de l'arrêter en février prochain (2012). En effet, je dois soutenir ma thèse fin Janvier 2012, ce qui implique la fin de mon contrat de travail. Par conséquent, je serai dans l'obligation de quitter la région avec probablement comme perspective un départ au Canada pour un nouveau contrat. J'attends donc cette nouvelle opportunité pour me lancer dans un nouveau projet de récifal pour un volume de 300 à 500L en fonction des finances, d'où mon implication dans le projet d'Aquaman94 (pour me faire la main). Ce sera l'occasion de partir sur de nouvelles bases, avec plus de maturité, un décor plus aéré et surtout un réacteur à calcium…

Je vous remercie pour cette opportunité de partager ma passion avec vous, et à bientôt pour de nouvelles rencontres avec la communauté FNR.

Messagerie privée

Vous n´êtes pas identifié(e).

Connexion

T'es qui toi ?

  • Stichodactyla tapetum
  • Catégorie: Anémones