Francenanorecif

Accueil

Les questions FNriennes

Certaines personnes dépensent de l'énergie à faire comprendre aux enfants urbains que le lait ne vient pas vraiment du supermarché et de ses boîtes en carton mais plutôt d'une vache élevée par un fermier qui vit dans une campagne.

Nous avons choisi d'utiliser notre énergie à rendre évidents les liens entre les coraux que nous avons chez nous, et reproduisons, et les coraux qui vivent dans des récifs sauvages. De ces récifs dépendent les chaines alimentaires des milieux attenants mais aussi les populations humaines qui vivent à proximité.

Les récifs sauvages, profonds et  de surface sous les tropiques sont menacés par les activités humaines.  Avec ces derniers, les sociétés humaines aussi.

Le but de notre association est d'une part de sensibiliser aux liens entre les coraux domestiques et les récifs sauvages et les sociétés humaines.

Le deuxième est d'introduire la captivité dans la question de la périnité des récifs.

Si le futur des récifs sauvages est la disparition totale, il est urgent de constituer des "arches" d'espèces que l'on peut détenir et reproduire dans le temps. Comme banques vivantes, et comme réserves puisque les organismes récifaux, pour certains élevés en captivité, commencent à être exploités à des fins thérapeutiques. La législation en cours n'a plus aucun but ni aucune utlité et au contraire condamne les espèces à la disparition dans les milieux naturels qui s'effondrent. 

Si nos civilisations arrivent à changer le cap des tendances écologiques et à maintenir des points récifaux dans le monde, alors il sera urgent de mettre en place une législation de protection qui soit réaliste, renforcée et surtout appliquée, puisqu'à l'heure actuelle elle ne l'est que peu. 

 

Nous avons besoin de vous!

Messagerie privée

Vous n´êtes pas identifié(e).

Connexion

T'es qui toi ?

  • Thalassianthus aster_1
  • Catégorie: Anémones