CAPA France

Capa France

"Nul n'est censé ignorer la loi .... et nous sommes là pour vous aider"

Notre partenaire pour ceux qui souhaiteraient aller plus loin..

http://www.capa-france.com

Ajouter aux favoris

 
Dernier Message: 1 jour, 12 heures environ
  • Asthur : Désolé liam, javais pas vu ta demande; c'est dans mon topic Nano 20-100 "Dennerle 60L Introduction", en page 4 (une belle photo de la bête.... qui n'existe plus).Merci pour le lien
  • liam : «link» pour ton scutus où était le post d'origine?
  • Asthur : petit Up avant disparition du Scutus ...
  • Asthur : Bonsoir, j'ai besoin d'une confirmation sur un Scutus => à éliminer rapidement ou gérable dans 60 L
  • thierrydijon : donc pour résumer, tu me conseilles plutôt de partir sur de l'eau en bouteille (christaline pour ne pas citer de marques) plutôt que de l'eau tirée de l'osmoseur (domestique) de mon copain) Pour les pierres vivantes j'attends combien de temps pour les introduire? L écumeur je le mets en route dés le début? Merci
  • Mikaouette : Un petit nouveau vient de poster un message section présentation des bac de 20 /100l laissez vos messages =)apluche
  • tetsuo : tiens la réduction des membres chez fishstreet n'est plus de 6% mais de 4...
  • tetsuo : Bonjour,
  • orys : ok merci
  • liam : non pas chez nous.

Seuls les utilisateurs enregistrés peuvent poster

MASSACRE A LA TRONCONNEUSE
Écrit par Philippe Sanguinède (Liam)   
Mardi, 17 Avril 2012 22:46


Voici les premières lignes d'ouverture de notre Charte qui définissent notre association:


L'association francenanorécif, et le site www.francenanorecif.com qui en est la manifestation actuelle,  ont pour objectif le partage de la passion des aquariums récifaux, en priorité de taille nano - moins de 200 litres - dans le respect des personnes et des animaux. Le site permet à ses utilisateurs de s'informer, s'exprimer, se découvrir, de discuter et de s'entraider en partageant opinions et expériences.


Un autre pilier de notre espace est la Bouture. Et quand on parle de bouture, voici la définition de Wikipedia : "Le bouturage est un mode de multiplication végétative de certaines plantes consistant à donner naissance à un nouvel individu (individu enfant du plant mère) à partir d'un organe ou d'un fragment d'organe isolé. C'est un clonage : la bouture est génétiquement identique à la plante mère". Principe appliqué à un être vivant à partir de la fragmentation de cellules organisées et de tissus embryonnaires.


Les coraux sont divisés suivant divers points de vue : unique/coloniaux et SPS/LPS, entre autre. Dans la nature, la multiplication des SPS coloniaux se fait autant par reproduction sexuelle que par reproduction végétative, ce que nous reproduisons en brisant une branche d'une colonie de corail. Les genres de LPS ont soit des polypes relativement de petite taille soit des polypes de grande taille, uniques ou coloniaux. Vu l'épaisseur de beaucoup de squelettes des LPS, les casses du fait d'accidents dus à des évênements extérieurs sont peu probables. Et de fait dans la nature, les colonies grossissent naturellement mais leur dissémination est le fait de la reproduction sexuelle.


Autant une branche d'Acropora a une chance de trouver un lieu propice à son établissement, même en étant roulé sur le sable, autant un morceau de LPS comme un Acanthastrea n'a aucune chance sur les sols meubles.


Lorsque nous faisons des boutures, nous reproduisons ce qu'il se passe dans la nature pour les SPS. Pour les LPS, autant la fragmentation des espèces fines comme Oxypora est vraisemblable autant celle d'un Asteopora ne l'est pas.


Le but de la reproduction de cette division au sein de notre association a comme but la multiplication des exemplaires d'une souche précise de corail, et éventuellement sa dissémination dans les bacs d'autres membres lors d'échanges et de dons, et autant ne pas être hypocrite le moneyage de ces boutures dans d'autres espaces que le nôtre. Existe aussi le prélêvement à des fins salvatrices quand la colonie est en danger.


Dans tous les autres cas, nous faisons en sorte que la séparation des tissus mous et squelettiques se fassent de manière à assurer aux deux parties séparées des chances maximales de vie et une intégrité esthétique.


Dans quel autre cas diviserions nous des animaux qui ne sont pas rendus physiologiquement au point où une division peut être tentée? D'une manière qui n'assure pas l'intégrité physique et donc la capacité future de survie aux polypes en ne respectant justement pas l'entité "polype"? Quelle est la justification censée que l'on peut donner et accepter dans le fait de couper en deux une entité physique dont chaque moitié, sous réserve qu'affaiblie par la privation des moyens d'absorption des susbstances solides -voire une partie des dissoutes- qui lui sont physiologiquement nécessaires elle ne meure pas, mettra des années à retrouver une forme naturelle? Et encore! parce que la partie qui peut être importante du squelette de l'animal et qui correspond aux croissances des années passées ne sera jamais recouverte et les loges vides constitueront autant de pièges à sédiments et à décomposition...Comment justifier le fait de ne pas s'entourer du minimum de protection envers les agressions bactériennes, virales et mycosiques quand une telle opération est tentée sur un animal à l'origine sain? Et que dire, quand ce genre de chose est pratiquée sur une autre entité animale?


je vous remets les trois lignes de notre destination :


L'association francenanorécif, et le site www.francenanorecif.com qui en est la manifestation actuelle,  ont pour objectif le partage de la passion des aquariums récifaux, en priorité de taille nano - moins de 200 litres - dans le respect des personnes et des animaux. Le site permet à ses utilisateurs de s'informer, s'exprimer, se découvrir, de discuter et de s'entraider en partageant opinions et expériences


A mes yeux, trois postes ont bafoué ces principes de fondations en ne respectant pas les animaux. En ne les respectant pas aux yeux de notre association et dans le principe peut être aux yeux des lois plus générales de notre pays. Aucun argument ne me servira de justification sur les boucheries qui ont été pratiquées et illustrées, et que j'ai pu constater en faisant des recherches sur le net où ils ressortent associés à l'adresse de notre forum.




Profondément choqué sont deux mots dont la brièveté est à l'opposé de mes sentiments et de ma colère, colère que cela se soit produit ici et de l'avoir laissé passer, par manque de temps et de négligence.

Plus   jamais   cela     ne     se    reproduira!


Dès demain, un addendum sera mis sur notre Charte pour que soient spécifiées la finalité et la manière de bouturer et autorisées pour les espèces coralliennes uniquement.

Chacun est libre de faire ce qu'il veut dans le respect de la loi et en fonction des valeurs qui lui sont propres. Soit! Dans notre espace, il y a des valeurs auxquelles nous croyons et que nous voulons voir respectées : la curiosité, le partage, la tolérance et le respect envers l'humain et envers l'animal, quelles que soient sa taille et son degré d'organisation, parce que sans aller trop loin dans l'empathie, l'énergie de la vie qui court dans nos animaux est la même qui nous fait vivre. Alors un peu de respect pour ce que nous avons choisi d'acceuillir.

Attention : je n'ai rien contre le membre qui est à l'origine de ces posts, d'ailleurs aucune sanction n'a été prise à son encontre, c'est l'idée que j'honnis et aux idées que cela pourrait donner à d'autres...

Mise à jour le Mercredi, 18 Avril 2012 12:35
 
© 2014 Francenanorecif | Template by N_Dadou & b92

top